niveaux logiques

Les niveaux logiques

Les niveaux Logiques

A partir des travaux de Gregory Bateson, un des pères de la systémique, repris par Robert Dilts, on peut classer les processus de pensée selon un schéma hiérarchisé.

niveaux logiques

Les utilisations des niveaux logiques pour accéder au changement

 

  • Repérer où se situe le problème

Les niveaux logiques aident à classer les informations que nous recueillons auprès de notre client. Ceci évite les confusions et permet de repérer plus facilement à quel niveau le problème se situe.

bilan de compétences

4 besoins qui vont à l’encontre de votre bonheur

Les 4 besoins qui vont à l’encontre de votre bonheur

Le besoin de Sécurité

Il semble naturel, voire légitime de se sentir en sécurité. A tel point que les notions de sécurité de l’emploi, assurance santé, assurance vieillesse et tutti quanti, arrivent en tête des sondages.  Il s’agit de se protéger contre les dangers qui nous menacent : besoin de conservation de l’existant, des acquis. Tony Robbins appelle cela le besoin de certitude.

4 émotionsMais dans notre monde actuel, l’avenir Lire la suite

Les métaphores

Bien utiliser les métaphores en coaching

Homme dessinant une métaphoreLe langage imagé est un puissant levier de communication. Vous verrez que vos coachés adorent ça.

Les métaphores, qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Il vous est sans doute déjà arrivé de sortir perplexe d’une réunion ou d’une formation avec le sentiment désagréable d’être saturé d’informations, d’analyses et d’arguments contradictoires. Pour utiliser une image, vous avez la tête comme une bouteille que vous remplissez avec un jet d’eau très puissant: la bouteille Lire la suite

pestel

L’Analyse Pestel

L’analyse PESTEL

Cet outil décrit l’environnement dans lequel une entreprise évolue et les influences des différents acteurs sur la conduite des affaires au quotidien. Il permet d’analyser les six domaines qui influencent le secteur d’activité de l’entreprise.

C’est Francis J. Aguilar qui, à la fin des années soixante, dans son ouvrage Scanning the Business Environment (1967), cite pour la première fois l’acronyme PEST comme moyen mnémotechnique faisant référence aux facteurs d’influence : Politique, Economique, Social et Technique qui impactent le Lire la suite

Riasec

RIASEC, les 14 combinaisons des profils

14 combinaisons possibles à partir des 2 types dominants

Les recherches de Holland (1973) ont montré que les personnalités recherchent et grandissent dans les carrières qui concordent et que les emplois et les carrières professionnelles peuvent être catégorisées par les personnalités qui grandissent à leur contact. Holland a écrit que le choix d’une carrière exprime la personnalité. Il a ajouté que les personnes peuvent être catégorisées selon l’un de six types, mais qu’il est irréaliste qu’il existe des combinaisons de Lire la suite

Les 6 chapeaux : nouveau

La méthode créative des 6 chapeaux 

La méthode des 6 chapeaux (application de la maïeutique de Socrate) extraite de l’ouvrage Six chapeaux pour penser est une méthode de management ou de coaching individuel ou de groupe, développée par Edward de Bono, permettant de traiter les sujets et problèmes en évitant la censure des idées nouvelles, dérangeantes, inhabituelles.

Les six chapeaux permettent de clarifier les raisonnements, de surmonter les travers personnels, de sortir des cadres de réflexion habituels et de trouver des solutions inédites qui font la différence.

La méthode

Hand and word Inspiration isolated on white background

Hand and word Inspiration isolated on white background

Quand il s’agit d’utiliser la méthode lors d’une réunion, le principe est de faire l’effort d’endosser tous les modes de pensée à tour de rôle (ou de les reconnaître chez les autres intervenants). Une séquence d’utilisation des chapeaux est déterminée à l’avance selon le sujet à traiter (ex : tous les participants pensent d’abord en chapeau blanc, ensuite en rouge, puis en noir, etc.) ; chacun des intervenants doit utiliser le mode de pensée relié au chapeau déterminé par la séquence.

Ce système crée un climat de discussion cordial et créatif et facilite la contribution de chacun. Cela permet à tous d’être sur la même longueur d’onde en même temps et les idées des uns provoquent les idées des autres.

Cette méthode centralise l’énergie créatrice de l’équipe, rarement sollicitée. On peut résoudre les problèmes plus rapidement en concentrant sa pensée sur la tâche à accomplir. Les idées nouvelles sont alors protégées de la critique immédiate et peuvent donc se développer. Cette méthode est donc beaucoup plus productive que la méthode d’argumentation critique habituelle.

Les six chapeaux

Chapeau blanc – Les faits

La neutralité : lorsqu’il porte le chapeau blanc, le penseur énonce des faits purement et simplement. La personne alimente le groupe en chiffres et en informations. C’est l’image de la froideur. C’est le goût de la simplicité : le minimalisme.

  • Quel est le quoi ? Sujet ? Problème actuellement ?
  • Pouvons-nous lister toutes les idées ?
  • Quelles sont les priorités ?
  • Combien cela va-t-il coûter ?
  • Quand cela peut-il être mis en œuvre ?

Chapeau rouge – Emotions et intuitions

La critique émotionnelle : avec le chapeau rouge, le penseur rapporte ses informations teintées d’émotions, de sentiments, d’intuitions et de pressentiments. Il n’a pas à se justifier auprès des autres chapeaux. C’est le feu, la passion, l’intuition.

  • Qu’est-ce que je ressens dans / par rapport à cette situation ?
  • Que me dit mon intuition ?
  • Quel sentiment / impression j’ai envie d’exprimer dans cette situation ?

Chapeau noir – Risques et critiques

La critique négative : lorsqu’il porte le chapeau noir, le penseur fait des objections en soulignant les dangers et risques qui attendent la concrétisation de l’idée. C’est l’avocat du diable ! C’est la prudence, le jugement négatif.

  • Devons-nous aller plus loin dans cette voie ?
  • Quels risques allons-nous devoir prendre ?
  • Sommes-nous prêt à risquer …. ?
  • Quels sont les dangers / points faibles de cette solution ?
  • Qu’est-ce qui pourrait ne pas fonctionner si on va dans cette voie ?

Chapeau jaune – Avantages

La critique positive : lorsqu’il porte le chapeau jaune, le penseur admet ses rêves et ses idées les plus folles. Ses commentaires sont constructifs et tentent de mettre en action les idées suggérées par les autres membres du groupe. C’est le soleil et l’optimisme.

  • Quels seront les avantages à aller dans cette voie ?
  • Comment aller plus loin ?
  • Dans quelles conditions pouvons-nous gagner ?

Chapeau vert – Créativité

La créativité : lorsqu’il porte le chapeau vert, le penseur provoque, recherche des solutions de rechange. Il s’inspire de la pensée latérale, d’une façon différente de considérer un problème. Il sort des sentiers battus et propose des idées neuves. C’est la fertilité des plantes, la semence des idées.

  • Et si on faisant comme cela / ou différemment que se passerait-il ?
  • Où cette idée peut-elle nous mener ?
  • Et si on allait au-delà du possible qu’est-ce que cela donnerait ?
  • Et si on faisait un peu de provocation ?
  • Quelles idées absurdes pourrions-nous lister ?

Chapeau bleu – La prise de recul

L’organisation : c’est le meneur de jeu, l’animateur de la réunion qui canalise les idées et les échanges entre les autres chapeaux. C’est le bleu du ciel qui englobe tout.

C’est le chapeau du processus :

  • Comment allons-nous nous organiser ?
  • Quel temps allons-nous
  • accorder à chaque chapeau ?
  • Quel est le résumé, la synthèse de nos travaux ?
  • A quoi verrons-nous que notre projet a réussi ?
  • Quel sera notre plan d’action ?

Lire la suite

Le coaching par le cheval : nouveau

Le coaching par le cheval

 

Rappel de la définition du coaching

Le coaching consiste en l’accompagnement d’une personne par un coach, pour l’aider à atteindre des objectifs, qu’il n’aurait pu atteindre seul.

Le coach n’est pas là pour expliquer, donner des conseils ou des solutions, il est là pour poser les bonnes questions au coaché. Le coaché prend conscience de ses besoins, ses forces, ses limites, il découvre ce qui le motive ou ce qui le freine.

Ce questionnement Lire la suite

Le codéveloppement – Mise en pratique

Le codévelopement : la mise en pratique

La préparation en amont

Le choix du client

  • Commencer par la question : « Si vous étiez client aujourd’hui, sur quel sujet souhaiteriez-vous travailler ? ».
  • Le sujet peut être un problème, une préoccupation ou un projet (objectif).
  • Faire décrire à cette étape le sujet de manière synthétique et rapide (1 ou 2 phrases).
  • Ne pas faire un tour de table (chacun est libre de proposer un sujet ou non).
  • Une fois les différents sujets exposé, choisir Lire la suite

Le codéveloppement – Méthode Payet et Champagne

Animer un groupe de codéveloppement professionnel avec les apports systémiques du coaching

Qu’est-ce que le Codéveloppement ?

360°“Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de formation qui mise sur le groupe et sur les interactions entre les participants pour favoriser l’atteinte de l’objectif fondamental : améliorer sa pratique professionnelle. Le groupe constitue une communauté d’apprentissage qui partage les mêmes buts et utilise la même méthode : étude attentive d’une situation vécue par un participant et partage de savoirs pratiques surtout Lire la suite

Le MBTI

Le MBTI : 16 types de personnalités pour comprendre votre entourage

Le Myers Briggs Type Indicator (MBTI) est un test psychologique déterminant le type psychologique d’un sujet, suivant une méthode proposée en 1962 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs.

Dans le cadre de la Psychologie analytique, Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse, avait amené des éléments théoriques dans l’existence des «types psychologiques». Cette invention a été publiée en 1921.

34 talentsÀ partir de cette invention, des chercheurs ont Lire la suite