Mois sans tabac, le coaching du ministère de la Santé

gestion du stress

La 4e édition de #MoisSansTabac vient d’être officiellement lancée. Tous ceux qui souhaitent y participer sont invités à s’inscrire sur la plateforme dédiée.

Une fois encore, le dispositif mis en place par le ministère de la Santé mise sur un élan collectif pour convaincre les fumeurs à renoncer à la cigarette pendant un mois. “Un sevrage tabagique de 30 jours multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement” soulignent les organisateurs. 

En tant que coach en entreprise, nous pouvons être confrontés au tabagisme des managers lesquels, pour résister au stress, mettent en place de (mauvaises) stratégies de substitution : tabac, alcool, médicaments, nourriture trop riche etc.   

Faire face au stress en entreprise

La qualité de vie au travail est un enjeu crucial pour les entreprises car aujourd’hui les postes à responsabilités sont tous potentiellement stressants et les collaborateurs sont soumis à une double contrainte : faire plus, plus vite avec quelquefois moins de moyens pour augmenter la productivité.

C’est pourquoi les entreprises ont nommé récemment des Chiefs Happiness managers, soit des responsables de la qualité de vie (ou bien-être) au travail.  Voici quelques conseils à garder en mémoire, si vous avez un client qui souhaite arrêter de fumer. 

Se préparer au sevrage

Pour mieux traverser ces quatre semaines sans tabac, les fumeurs sont invités à s’inscrire sur une plateforme dédiée. Ceci afin de choisir la stratégie de sevrage tabagique la plus adaptée à leur rapport au tabac, leur niveau de dépendance et leur façon de vivre. “Préparer son sevrage tabagique permet de se projeter dans les différentes phases que les fumeurs vont devoir traverser pour surmonter leur arrêt du tabac” explique Santé Publique France.

3 conseils pour se préparer au mois sans tabac

  • Choisir sa stratégie : le fumeur peut avoir recours à plusieurs méthodes pour arrêter de fumer de manière confortable. Trois traitements pour arrêter de fumer sont reconnus comme efficaces : les traitements substitutifs nicotiniques, les thérapies comportementales et cognitives, et les traitements médicamenteux qui agissent sur le système nerveux central.
  • Prévenir son entourage : pouvoir compter sur ses proches face à ce changement de vie peut être d’une grande aide. Il peut être ainsi très utile de les informer de cette démarche et de s’assurer de leur soutien.
  • Préparer son domicile : avant sa date d’arrêt, jeter ses briquets, ses cendriers, tout ce qui pourrait rappeler le tabac .

Pour intervenir en gestion du stress, découvrez dans la boutique, notre pack :“Je me spécialise dans la gestion du stress”.

(cc) Outilsducoach 2019, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire