L’approche systémique en coaching : de quoi parle-t-on ?

approche systémique

Complexité, causalité circulaire, boucle d’amplification, changement de type 1 et de type 2, dessin systémique, reflet systémique, approche à 180°, etc… Quel est le point commun entre ces expressions ? L’approche systémique. En même temps, il n’existe pas une approche systémique mais plusieurs approches systémiques et l’approche systémique en coaching revêt un caractère spécifique.

De l’approche systémique aux approches systémiques

L’approche systémique ne décrit pas une approche spécifique mais bien un ensemble d’approches.

On la retrouve ainsi dans de nombreuses disciplines : écologie, aide à la décision, stratégie, économie, philosophie, anthropologie, cybernétique ou encore thérapie et coaching.

Les approches systémiques ont toutes pour point commun de s’appuyer sur la théorie générale des systèmes développée par Ludwig von Bertalanffy, biologiste autrichien (1901-1972) dans les années 60. Tout système et surtout un système humain peut être analysé de manière pertinente avec la théorie générale des systèmes. La « systémique » invite chercheurs, dirigeants, managers,… à regarder et penser le monde avec  des grilles de lecture différentes que nous n’avons pas apprises à l’école.

Nos apprentissages sont issus d’une pensée dite aristotélicienne ou cartésienne qui sépare les éléments, les analyse de manière détaillée. Ce type de pensée a de l’utilité pour penser le compliqué (réparer une voiture par exemple) mais elle est mal adaptée pour penser la complexité : or, la plupart des systèmes existants sont complexes.

Ainsi, à travers les approches systémiques, il est démontré qu’il est plus pertinent de regarder tout type de situation comme un ensemble complexe d’interactions. Les enseignements ne s’arrêtent pas là.

Qu’est-ce que l’approche systémique en coaching ?

2 types de systémique peuvent s’appliquer en coaching, elles ne recouvrent pas vraiment les mêmes fondements théoriques.

1. La pensée systémique pour faire voir les choses différemment en coaching

Certains coachs ont développé une approche essentiellement « intrapsychique » du coaching. Les courants sont variés : psychanalyse, typologie de personnalité, analyse transactionnelle… Elle a bien entendu ses atouts… et ses limites.

En coaching de dirigeant, d’équipe ou d’organisation, il sera utile d’introduire la pensée systémique pour aider son client à prendre du recul. Par exemple, en coaching d’équipe, la pensée systémique nous enseigne que le tout est supérieur à la somme des parties. Dès lors, l’observation des interactions entre les membres / éléments d’une équipe sera plus aidante pour faire progresser le système équipe que la qualification des qualités des différents membres de l’équipe, voire la recherche d’équipiers dysfonctionnels…

Nous savons également que les effets de résonance sont à rechercher en coaching. On parle de processus parallèle ou de reflet systémique. Si en séance, le coach ressent un profond agacement au contact de son client, il est fort probable que cet agacement soit le reflet de ce que le client suscite de manière habituelle auprès de son entourage…

2. L’approche systémique en coaching : l’école de Palo Alto.

L’approche systémique en coaching décrit les coachs qui s’appuient sur le référentiel de la thérapie brève de l’école de Palo Alto, représenté en Europe par l’Institut Gregory Bateson.

L’école de Palo Alto est un courant de pensée ayant pris le nom de la ville californienne, dans laquelle il était enseigné, à partir des années 50.  C’est un courant cité de manière transverse en psychologie et psychosociologie. Il est un modèle structurant en matière de théorie du changement, de la communication et de la thérapie. Gregory Bateson et Paul Watzlawick sont parmi les penseurs les plus connus aux origines de cette école.

Ce courant a donné lieu à la mise en pratique de la pensée systémique dans l’approche des systèmes humains et dans la résolution de problèmes thérapeutiques.

Quand on parle d’approche systémique en coaching, on parle en général de ces techniques. Parmi les plus connues, on trouve l’approche paradoxale encore appelée approche à 180°. Il s’agit ici de repérer les « tentatives de solutions » que le client a mises en œuvre pour atteindre son objectif et qui n’ont pas fonctionné. Trouver les points communs de ces tentatives de solutions permet alors d’identifier des pistes d’action pour casser le cercle négatif qui s’est mis en place.

L’approche systémique en coaching relève un cadre bien plus vaste que celui déjà très vaste de la pensée systémique.

Pour comprendre et utiliser des exercices d’approche systémique dans vos séances, retrouvez dans la boutique l’e-book : “La systémie expliquée aux coachs”.

(cc) Outilsducoach 2022, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Pour en savoir plus merci de consulter les CGU.