Bien formuler ses objectifs

bien formuler ses objectifs

Comment bien formuler ses objectifs pour l’année prochaine ? 

Dans un mois, une nouvelle année approche : c’est l’heure de faire le bilan et bien formuler ses objectifs pour l’année prochaine. « Un objectif bien formulé est déjà à moitié atteint. » Abraham Lincoln.

On connait la méthode SMART mais il existe aussi 5 critères pour un objectif bien formulé en PNL.

1/ Il doit être formulé positivement

Il n’y aura donc pas de formulation négative : « mon objectif est de ne plus fumer » ou de formulation pour se débarrasser de quelque chose : « je veux arrêter de couper la parole ». Qu’est-ce que vous souhaitez à la place ? L’objectif doit plutôt être un « attracteur de désir » pour aller vers : Je souhaite d’ici à …..écouter mieux mes collaborateurs. »

2/ Démontrable et vérifiable dans l’expérience sensorielle

Ce qui est réel passe par nos 5 sens. Par exemple, si mon objectif est formulé de la façon suivante : « Je veux être en bonne santé », comment vais-je pouvoir le mesurer ? Alors que si je le formule de la façon suivante : « Je souhaite monter 5 étages à pied sans être essouflé.e. » Cela devient très concret. Passer par le sensoriel permet de poser les critères de mesure d’un objectif.

3/ Etre initié et en contrôle

Un objectif doit dépendre de soi et non des autres. On doit pouvoir le contrôler sans être en attente qu’une autre personne agisse pour que nous puissions l’atteindre. Exemple : « Je souhaiterais que mon N+1 soit plus comme ceci ou cela » ne peut pas être un objectif. En revanche le coaché pourrait formuler : « J’aimerais pouvoir exprimer mes besoins à mon N+1 et lui dire qu’après 17h, je ne participerais plus à une réunion. » Autre exemple : Je veux réussir un examen », ce n’est pas entièrement sous le contrôle du coaché : il peut maîtriser les sujets, bien se préparer mais imaginons qu’il soit malade ce jour-là ou tombe sur un examinateur particulièrement pointilleux ! Ce n’est pas sous son contrôle. Le client peut aussi tout faire pour trouver un emploi mais trouver un emploi n’est pas entièrement sous son contrôle. D’où l’importance en coaching de bien travailler sur les obstacles que vous ou votre client pourriez rencontrer sur certains objectifs.

4/ L’état désiré doit préserver les bénéfices secondaires de l’état présent

Par exemple, si un client vous dit : « Je souhaiterais arrêter de « zapper » dans mon travail car cela me fait perdre du temps ». Vous devez explorer ce que lui apporte de « zapper » : passer d’une tâche à l’autre sans se lasser, discuter avec ses collègues pour se sortir de la routine, grignoter pour ressentir du confort…Quel objectif formulé positivement va l’aider à remplir ces fonctions sans lui faire perdre du temps ? « A partir de…, je souhaiterais mieux m’organiser dans mon travail pour gagner du temps tout en conservant des moments de plaisir grâce à des pauses régulières ».

5/ Correctement contextualisé et écologique

Les objectifs sont-ils personnels ? Professionnels ? Valables sur toutes les périodes de temps ? Seulement la semaine et pas les week-ends ? Avec certaines personnes ? Quand ? Combien ? Avec qui ? L’objectif tient t-il bien compte de tout le système ? Environnement travail, familial… Si un client vous dit : « Je souhaite démissionner pour trouver un nouveau travail ». Cet objectif est-il écologique pour lui ? Sa situation familiale, personnelle ou financière lui permettrait-elle de le faire sans souci ?

Pour bien formuler ses objectifs, il faut être au clair et bien se connaitre. L’ebook « Mon cahier de développement personnel » vous permet de faire un bilan pour faire la liste de vos objectifs pour l’année à venir.

(cc) Outilsducoach 2021, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Pour en savoir plus merci de consulter les CGU.