Le stress touche de plus en plus jeune

stress

Annoncé le 14 avril par Emmanuel Macron, un forfait de prise en charge permettra le remboursement à 100% de séances psychologiques pour les jeunes.  

Eux aussi sont touchés, indirectement, par l’épidémie. Troubles alimentaires, refus d’école, insomnie, perte de motivation voire dépressions… Quatre parents sur dix disent avoir observé des signes de détresse chez leur enfant lors du premier confinement, en raison notamment de la contrainte d’enfermement et de l’absence de relations sociales liée à la fermeture des écoles.

La majorité des jeunes sont stressés 

Selon une étude menée par IPSOS en 2016, les jeunes sont nettement plus stressés, déprimés et en manque de sommeil que les autres catégories d’âge. Ainsi, 53 % des moins de 25 ans et 52 % des 25 à 34 ans déclarent subir un « stress élevé » contre seulement 24 % chez les plus de 65 ans.

En conséquence, ils sont également les plus nombreux à être touchés par la dépression et à avoir une mauvaise qualité de sommeil.

 Le risque des comportements de compensation

 Outre la solitude, la précarité financière, le manque de temps, l’hyper-connexion et la peur de l’avenir (course à l’emploi, aux stages, examens, etc…) seraient les principaux responsables de cette sensation de stress négatif permanent et ce d’autant plus que plusieurs situations stressantes se chevauchent dans le temps.

Devant la difficulté d’assumer quotidiennement ce stress chronique, les jeunes sont susceptibles d’adopter des comportements de compensation tels que la consommation excessive d’alcool ou de tabac : 40 % des 15-25 ans sont des fumeurs réguliers et 25 % reconnaissent avoir bu au moins six verres en une seule occasion au cours du mois écoulé.

 Comment pouvons-nous les aider ?

 Le stress chronique entraîne de nombreux problèmes de santé (troubles digestifs, dépressions, carences nutritionnelles, risques cardio-vasculaires etc.) générant du stress à leur tour. Pour parvenir à se sortir de cette spirale négative, il est impératif de puiser jusqu’aux sources du stress et de changer de comportements ou de pensées et, en tant que coach, nous pouvons organiser autours de nous des ateliers sur le stress pour tout type de population.

L’une des mesures incontournables pour éloigner le stress est de changer d’organisation, de manière à ne plus être écrasé par une foule de projets en même temps, en posant des objectifs SMART pour reprendre le contrôle sur sa vie et avoir des techniques de gestion du stress.

Pour mettre en place des ateliers pratiques sur le stress d’une 1/2 journée en visio, vous trouverez dans la boutique, le kit: “Atelier pratique sur le stress”

(cc) Outilsducoach 2021, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Pour en savoir plus merci de consulter les CGU.