Couples et télétravail, comment les aider à retrouver de la sérénité ?

couples

De couples à collègues de bureau

Depuis que le télétravail est devenu la norme pour un grand nombre de salariés, de nombreux couples se retrouvent à passer toutes leurs journées ensemble. Un huis clos étrange où les personnalités professionnelles de chacun se dévoilent. 

Si 14 % des couples se rencontrent au travail (enquête Ifop, 2018), combien de tandems télétravaillent harmonieusement depuis l’apparition du Covid ? Vivre et travailler sous le même toit, parfois en huis clos depuis des semaines, amène son lot de chamailleries quotidiennes mêmes chez les couples qui sont contents d’avoir plus de temps ensemble.

En l’absence d’un bureau distinct, télétravailler avec son conjoint peut vite devenir une guerre de tranchées où toute intrusion met les nerfs à vif. Pas facile non plus d’avoir à partager son espace de travail avec un partenaire qui râle ou ronchonne à tout bout de champ.

Râleur, ennuyeux, bavard… voire tire-au-flanc, procédurier ou même un peu tyrannique. Drôle d’expérience de découvrir un « autre » partenaire.

Cette superposition des sphères personnelles et professionnelles, dans des espaces à la base intimes, souvent limités en terme de mètres carrés, va donc créer  des tensions au sein des couples. D’autres fois, c’est la porte du jardin secret de l’autre qui s’entrouvre. Un mélange des genres qui redistribue les cartes de la vie à deux. 

Le partage de l’espace de travail

En ville, dans les appartements, il n’est pas rare que le couple se partage la table du séjour : l’un a pu s’équiper grâce à son entreprise, pour rendre sa position la plus ergonomique possible, tandis que l’autre doit travailler depuis son ordinateur personnel.  Le plus dur, c’est lorsqu’ils sont en réunion au téléphone ou en visio au même moment. L’un des deux doit déménager dans la chambre ou une autre pièce.

Un autre problème est que  les échanges à distance génèrent du bruit, qui est différent de celui de l’open space  et le fait de travailler “ensemble”, mais séparément, est nettement plus troublant que le bruit de bureau. 

La vie à deux asynchrone

S’ajoute à cela la distorsion du temps : il est difficile pour certains couples de prendre leur pause déjeuner en même temps, ou de terminer à la même heure le soir. Cet asynchronisme des emplois du temps des couples est générateur de tensions. Cela peut être parce que l’un ramène son ordinateur jusque dans le lit ou que l’autre  regarde son téléphone portable pendant les repas, pour ne pas rater des messages de ses collègues. Entre les réunions de l’un et les rendus de l’autre, impossible de trouver un moment pour partager un repas en journée. C’est souvent un sujet de tensions, surtout le vendredi soir quand l’un bosse encore à 20h et que l’autre essaye de se discipliner pour fermer son ordinateur vers 18h00.

Pour coacher les couples et les aider à retrouver de la sérénité,, vous pouvez vous procurer dans la boutique, le jeu : « Coacher un couple, 52 cartes pour réussir la vie à deux.»

(cc) Outilsducoach 2021, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Pour en savoir plus merci de consulter les CGU.