Le coaching d’équipe séduit les patrons de TPE et ETI

Les patrons de PME-ETI privilégient le coaching d’équipe au recrutement

Alors que les comex peinent à se renouveler, les entreprises privilégient le coaching d’équipe au recrutement externe ou à la mobilité interne, selon le baromètre Eurosearch*.

Après le fort renouvellement des équipes de direction début 2018, le renforcement des compétences marque le pas dans les PME-ETI. Un coach extérieur permet d’accélérer l’efficacité du comex sans perte de temps alors que recruter à l’extérieur pour insuffler de la nouveauté coûte cher et prend du temps. 

Le recrutement des ressources de direction en externe ou leur renouvellement par la promotion interne s’infléchit très nettement après un pic observé en septembre 2018. Il revient même à un niveau proche de 2016. Le ralentissement est encore plus marqué dans les anticipations des dirigeants pour les six prochains mois.

En 2018, les CODIR se  sont beaucoup staffés

Il s’agit plus d’un rééquilibrage par rapport à l’embellie de 2018, même si la chute est importante. Plusieurs hypothèses peuvent être avancées : l’année 2018 a été une année exceptionnelle de rattrapage. Les codir se sont staffés durant cette période très dynamique expliquant le ralentissement de 2019. Ensuite, il peut y avoir eu un effet “gilet jaune” renforcé par une crainte sur l’évolution du commerce international. Enfin, nous sommes sur un marché de candidats, très tendu où il est difficile de trouver des profils de haut niveau combinant expertise métier et expérience de la transformation des modèles de business impactés par le digital. Ce sont en partie ces anticipations négatives sur les recrutements externes qui expliquent que les entreprises aujourd’hui se tourneraient vers des options complémentaires comme le coaching d’équipe. 

Le coaching d’équipe de plus en plus utilisé par les dirigeants

Le coaching d’équipe se révèle être une alternative de plus en plus utilisée par les dirigeants pour mieux faire fonctionner leurs équipes de direction, codir et comex. Il fait jeu égal voire plus, avec le recrutement externe et la mobilité interne. Il a été utilisé par 22% des entreprises au cours des six derniers mois et 42 % des entreprises l’ont déjà essayé. Un niveau comparable au recrutement et à la mobilité interne. Ils sont 26% de dirigeants à l’envisager dans les six prochains mois, le privilégiant au recrutement externe (18% seulement d’intentions) et à la mobilité interne (18%).

Le coaching d’équipe dirigeante est un levier efficace pour améliorer la performance collective au niveau du comex ou du codir. Il est de plus en plus utilisé, notamment après le renouvellement et le rajeunissement d’une partie de l’équipe, lors de la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique ou lors de l’arrivée d’un nouveau directeur général.

*Eurosearch & Associés a dévoilé le 3 juillet 2019, la septième édition de son Baromètre consacré à la stratégie des entreprises en matière de ressources de direction.

Pour vous spécialiser en coaching d’équipe, découvrez notre pack : “Coacher des équipes pour développer votre activité”

(cc) Outilsducoach 2018, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire