Lancement de l’application mon compte formation

Quels enjeux et quelles perspectives pour les salariés et pour les entreprises ?

L’application « mon compte formation » et le site web qui lui est associé ont été officiellement lancés par le Gouvernement. Mesure phare de la Réforme du marché de la formation, cette application est l’aboutissement d’une individualisation du droit à la formation, amorcée dès 2004 avec la création du DIF. Avec cette application, 25 millions de salariés pourront ainsi choisir, en toute autonomie, une formation éligible au CPF.

Le développement continu des compétences n’est plus une option

 Les bouleversements induits par les ruptures numériques ont évidemment un impact direct sur l’emploi, comme le montre la dernière étude menée par l’Observatoire Cegos en octobre 2019 :

  • 92% des salariés pensent que la transformation digitale pourrait modifier le contenu de leur travail, et un tiers se sentent « dépassés » par la technologie.
  • Selon les DRH, 39% des emplois dans leur entreprise présentent un risque d’obsolescence des compétences dans les trois années qui viennent.

L’emploi du futur, qu’il soit salarié ou non, mobilisera à la fois des expertises pointues, une culture technique qui permet de comprendre la logique et les besoins des autres acteurs du système et des compétences transverses, en particulier comportementales. Dès lors, l’écart risque de se creuser irrémédiablement entre les personnes bien formées… et les autres. C’est pourquoi, le gouvernement a créer ce compte formation pour que chacun puisse prendre en main individuellement sa formation professionnelle.

Les salariés se disent prêts à se former par eux-mêmes et les entreprises misent plus que jamais sur la formation

Pour faire face à ce défi majeur, entreprises et salariés semblent conscients qu’ils disposent d’une arme d’adaptation massive avec le compte formation pour le développement des compétences :

  • Les salariés l’ont bien compris : 93% d’entre eux se disent prêts à se former par eux-mêmes pour s’adapter aux transformations en cours.
  • 74% des DRH-RRH français placent la formation au premier rang des moyens mobilisés pour faire face aux impacts du digital sur les métiers et les compétences.
  • 63% des DRH-RRH estiment que les principaux axes de la Réforme (fin de la période de professionnalisation, création de la Pro-A, désintermédiation et monétisation du Compte Personnel de Formation) les inciteront à renforcer leur propre politique de formation certifiante.

Pour vous démarquer de vos confrères et illustrer vos formations de façon ludique par NA! le dessinateur de BFM TV, découvrez dans la boutique “100 illustrations pour mes powerpoints de formation”.

(cc) Outilsducoach 2019, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire