La supervision en coaching

La supervision en coaching est un acte de développement des compétences

Elle est un incontournable de la pratique professionnelle

Elle s’adresse à tous les coachs, du débutant au sénior, à toute personne qui travaille avec des êtres humains et participe à la formation continue du coach.

En s’appuyant sur des situations concrètes et quotidiennes, elle offre la possibilité de réfléchir sur son fonctionnement professionnel afin d’en mieux gérer les exigences.

La supervision en coaching a pour objectif  l’amélioration des compétences professionnelles en lien avec les prestations offertes, le contexte et les relations avec les bénéficiaires.

Elle vise le développement professionnel et personnel ainsi que l’acquisition de compétences psychologiques, sociologiques, systémiques et sociales.

La supervision prend du sens lorsque le supervisé renforce la conscience de lui-même, de ses actes, de ses responsabilités, de son engagement, de sa volonté à coopérer et de sa capacité à créer des liens interpersonnels.

Elle l’amène à s’interroger sur ses attitudes, ses paroles, ses perceptions, ses émotions et ses actions. Elle l’aide à développer sa lucidité et sa prise de distance afin de mieux gérer les situations complexes.

La supervision en coaching favorise l’intégration de l’expérience et l’assimilation des apports théoriques. Elle est un processus s’appuyant sur la réflexion.

Afin qu’un travail de conscientisation et de maturation puisse avoir lieu, la supervision se déroule sur une durée déterminée et est rythmée par des séances ayant lieu de façon régulière.

Coaching et supervision

En coaching, cet accompagnement professionnel est centré sur le coach et sa pratique :

  • Sa vocation
  • Sa posture
  • Ses cas de coaching spécifiques qui lui pose question
  • Son cheminement personnel, qui entre en résonance avec celui des clients qu’il accompagne
  • Ses techniques et ses outils
  • Son style de coaching
  • Sa maturité personnelle et professionnelle…
  • Ses activités professionnelles et le développement de sa clientèle

En quoi la supervision de coachs consiste-t-elle ?

Comme pour n’importe quel coaching, il va s’agir de « se décoller » en prenant un autre point d’appui, pour vous ouvrir à de nouvelles perspectives. Une écoute profonde et un regard extérieur aident à :

  • Voir ce qui se joue dans la relation au client, à un autre niveau
  • Aller au-delà de vos « points aveugles », balayer les « angles morts », pour sécuriser la conduite de l’accompagnement
  • Maintenir la position méta, si utile pour créer des espaces qui débouchent vers des solutions innovantes

La particularité de la supervision étant justement que les deux protagonistes sont de la partie, le coaching peut parfois aller plus loin. Les deux professionnels sont au clair avec le fait qu’ils progressent ensemble de façon systémique tout en se différenciant au sein d’une même unité (au moins le temps de la synchronicité provoquée par la séance).

Le « client » étant lui-même coach, il dispose de clés de lecture sur ce qu’il vit en séance, qui lui font gagner du temps et aller plus loin dans les liens qu’il fait et les perspectives nouvelles qu’il dégage par sa réflexion.

Pour Qui ?

En individuel : coachs et coachs internes, responsable des Risques Psychosociaux, psychologues d’entreprise, managers coachs, toute personne intervenant en situation d’accompagnant en entreprise ou en milieu social.

En collectif : coachs internes, managers coachs, accompagnant à la conduite du changement, Gestionnaires de carrières, toute personne intervenant en situation d’accompagnant en entreprise ou en milieu social.

Les critères de choix de son superviseur

Pour être en accord avec la déontologie du coaching, découvrez notre produit de supervision dans la boutique : “La supervision en coaching.”

(cc) Outilsducoach 2018, articles libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email