silence

Le coaching de particulier

Le coaching de particulier

Trouvez des réponses efficaces grâce au coaching

coaching de particulierLe coaching de particulier couvre une palette infinie de thématiques, d’autant que chaque personne est unique dans son être, son vécu et ses projets.

Les thèmes récurrents dans les demandes de coaching des particuliers :

–          Mieux articuler vie professionnelle et vie personnelle

–          Développer sa confiance en soi ou l’estime de soi

–          Définir un nouveau projet de vie

–          Résoudre un conflit relationnel

–          Mieux gérer son stress

–          Développer ses capacités relationnelles et de communication

–          Retrouver de la motivation

Que permet de faire le coaching ?

–          Le coaching individuel permet une prise de recul sur les événements

–          Il apporte un éclairage extérieur et neutre

–          Il permet une prise de conscience de nos fonctionnements et de leurs effets

–          Il aide à la mise en œuvre des solutions et des évolutions

–          Il donne des connaissances et des outils adaptés aux besoins

–          La synergie entre le coach et son client crée une plus grande puissance pour affronter et franchir les obstacles…

Processus du coaching de particuliers

Le coaching de particulier adopte les mêmes grands principes que le coaching d’entreprise. Il consiste en :

  • Une dizaine de séances en face à face ou par téléphone entre le coach et le coaché, d’une heure toutes les une à 2 semaines sur trois à six mois selon le/les objectifs.
  • Un entretien de rencontre préalable entre le coaché et le coach afin de vérifier leur motivation à travailler ensemble qui permet
    • La définition des objectifs du coaching, qui pourront évoluer au fil du cheminement de la personne accompagnée.
    • Le respect de la déontologie (le coach est notamment tenu au secret professionnel).
    • La responsabilisation du coaché quant à l’atteinte de ses objectifs afin de lui permettre d’être autonome à l’issue du coaching.