codéveloppement

ProcessCom® : les 6 types de personnalités

codéveloppementLes 6 types de personnalités en ProcessCom®

L’ Empathique

 Elle est une bonne amie qu’on a toujours plaisir à rencontrer. Elle aime que les gens se sentent bien et appelle toujours pour savoir si ses amis vont bien et si elle peut faire quelque chose pour eux. Ses points forts : Elle est compatissante, sensible, chaleureuse

Canal de communication “nourricier” : Elle s’exprime toujours avec des mots chaleureux, des expressions enveloppantes. Ses besoins psychologiques sont : Reconnaissance de sa personne Lire la suite

Process Com

ProcessCom® : les bases du modèle

Les bases de la ProcessCom®

Qui est Taïbi Kahler, le créateur de la ProcessCom ?

KahlerteamPsychologue de formation et analyste transactionnel américain, Taibi KALHER, en rouge sur la photo, travaille dans un hôpital psychiatrique comme interne, quand il observe chez ses patients des séquences de comportements répétitives et prévisibles sous stress.

Sur la base de ces observations, il créé les ‘’mini scénarios’’ qui sont récompensés en 1976 par le prix scientifique ‘’Eric BERNE’’.

Il rencontre Terry Mc Guire, responsable Lire la suite

Leader holding a clipboard with business team behind, isolated on white. successful happy businessteam with a young woman as a leader, holding a notepad and looking at the camera

Les 7 habitudes des gens qui réussissent

Les 7 habitudes des gens très efficaces de Steven Covey

Les fondements du modèle :

Clarifier certaines notions indispensablesLeader holding a clipboard with business team behind, isolated on white. successful happy businessteam with a young woman as a leader, holding a notepad and looking at the camera

  • Les habitudes de bon sens :
    • Dormir un minima de 7 heures par jour
    • Faire 3 repas équilibrés
    • Eviter les drogues : tabac, alcool, médicaments, etc.
    • Faire de l’exercice physique tous les jours

Les pratiques que nous avons, amènent à une destinée de vie.

Y a t-il des habitudes pour lesquelles vous n’êtes pas satisfait ?

Steven Covey propose de changer les habitudes qui ne Lire la suite

Clean Language : Questions et exemples

Clean Language – Les 33 questions

Le Clean Language est constitué de 2 questions initiales puis de 10 questions de bases.

21 questions spécialisées peuvent être utilisées pour affiner l’exploration.

Questions initiales

Commencer : Les questions initiales permettent de “planter le décor”

But de la question Question
1. Commencer Et qu’ aimeriez-vous qu’il se passe ?
2. Continuer Et [les mots du client (reformulez mot pour mot)= …]. Et quand il…/tandis qu’il se passe « A »,[question ouverte] ?

Questions de base

Développer : Les questions de base servent Lire la suite

système

Clean Language, les 4 composantes

Clean Language – Les 4 composantes

D’où vient le Clean language ?

systèmeLe Clean Language, littéralement “langage propre,” a été conçu au début des années 1980 par un Néo-Zélandais d’origine Maori, David Grove. Il avait découvert, dans le cadre d’un travail sur les méthodes cliniques de résolutions de traumatismes,  « qu’en posant des questions très simples en utilisant au maximum les mots exacts du client et en réduisant autant que possible l’apport de toute autre information présupposée, alors les métaphores Lire la suite

Leader holding a clipboard with business team behind, isolated on white. successful happy businessteam with a young woman as a leader, holding a notepad and looking at the camera

La méthode Belbin

La méthode Belbin

Une méthode pour favoriser la coopération en équipe

Leader holding a clipboard with business team behind, isolated on white. successful happy businessteam with a young woman as a leader, holding a notepad and looking at the camera

Le simple rassemblement d’individus n’est pas suffisant pour créer une véritable équipe, même si on leur demande leur accord pour travailler ensemble.

La performance d’une équipe dépend de l’équilibre des rôles tenus par chacun de ses membres. En effet, c’est dans la diversité des approches, qu’elle est capable de fournir, que réside la véritable force d’une équipe.

La Méthode Belbin est un outil rationnel et rigoureux qui permet d’évaluer, Lire la suite

niveaux logiques

Les niveaux logiques

Les niveaux Logiques

A partir des travaux de Gregory Bateson, un des pères de la systémique, repris par Robert Dilts, on peut classer les processus de pensée selon un schéma hiérarchisé.

niveaux logiques

Les utilisations des niveaux logiques pour accéder au changement

 

  • Repérer où se situe le problème

Les niveaux logiques aident à classer les informations que nous recueillons auprès de notre client. Ceci évite les confusions et permet de repérer plus facilement à quel niveau le problème se situe.

bilan de compétences

4 besoins qui vont à l’encontre de votre bonheur

Les 4 besoins qui vont à l’encontre de votre bonheur

Le besoin de Sécurité

Il semble naturel, voire légitime de se sentir en sécurité. A tel point que les notions de sécurité de l’emploi, assurance santé, assurance vieillesse et tutti quanti, arrivent en tête des sondages.  Il s’agit de se protéger contre les dangers qui nous menacent : besoin de conservation de l’existant, des acquis. Tony Robbins appelle cela le besoin de certitude.

4 émotionsMais dans notre monde actuel, l’avenir Lire la suite

Businessman speech bubble

Les métaphores

Bien utiliser les métaphores en coaching

Homme dessinant une métaphoreLe langage imagé est un puissant levier de communication. Vous verrez que vos coachés adorent ça.

Les métaphores, qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Il vous est sans doute déjà arrivé de sortir perplexe d’une réunion ou d’une formation avec le sentiment désagréable d’être saturé d’informations, d’analyses et d’arguments contradictoires. Pour utiliser une image, vous avez la tête comme une bouteille que vous remplissez avec un jet d’eau très puissant: la bouteille Lire la suite

pestel

L’Analyse Pestel

L’analyse PESTEL

Cet outil décrit l’environnement dans lequel une entreprise évolue et les influences des différents acteurs sur la conduite des affaires au quotidien. Il permet d’analyser les six domaines qui influencent le secteur d’activité de l’entreprise.

C’est Francis J. Aguilar qui, à la fin des années soixante, dans son ouvrage Scanning the Business Environment (1967), cite pour la première fois l’acronyme PEST comme moyen mnémotechnique faisant référence aux facteurs d’influence : Politique, Economique, Social et Technique qui impactent le Lire la suite